BOBUN VEGETARIEN REVISITÉ

Dernièrement, je vous ai demandé sur Instagram si vous étiez intéressé par l’idée d’avoir des recettes salées, et je suis super enthousiaste de voir que vous l’êtes autant que moi ! Après avoir posté les photos de mon bobun réalisé pour ma famille, vous avez été nombreux à me demander la recette !
Ne vous fiez pas à la longueur de cet article : cette recette est plutôt facile à réaliser. Et l’emploi du mot « plutôt » vient juste rappeler qu’effectivement, cette recette demande plusieurs préparations. Mais rien de compliqué.

Alors oui, je sais, ça ne peut être un BoBun car par définition, « Bo » veut dire boeuf en vietnamien donc un bobun ne peut pas être végétarien… Bon franchement, on s’en fiche non ? L’idée est de vous proposer de retrouver l’esprit du bobun mais avec une alternative sans viande, et même vegan si vous choisissez bien vos nems.

Cet été, j’avais une furieuse envie de Bobun, et je me suis mise en tête de recréer moi-même ma recette. Et je dois dire que ça a plu à toute la famille ! Certes, ça demande d’avoir plusieurs poêles/sauteuses sur le feu, de découper des légumes et préparez une petite sauce, mais franchement, ça vaut la peine de salir un peu de vaisselle et de se mettre en fourneaux. Promis, rien de compliqué !

Ingrédients : (pour 4 personnes)
-400g de vermicelles de riz (soit 100g par pers)
-1L d’eau
-2 petites cuillères à soupe de pâte de miso
-1 gros oignon (ou deux petits)
-2 gousses d’ail
-3 champignons bruns
-2 carottes râpées
-500g de chou chinois
-quelques feuilles de menthe
-quelques feuilles de coriandre
-environ 100g de cacahuètes grillées
-55g d’oignons frits à répartir
-2 nems végétariens/personne

Pour la sauce piment :
-1/2 jus de citron
-100mL de vinaigre de riz
-100mL d’eau
-50mL de soja salé
-une tige d’oignon vert
-une pointe de couteau de pâte de piment (ou un mini piment vert)
-2 c.à.s de sucre cassonade

Préparez le bouillon miso :
Commencez par couper en fines lamelles l’oignon et écrasez les gousses d’ail. Dans une sauteuse, faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Lorsque l’huile est chaude, ajoutez-y l’oignon et mélangez de temps en temps jusqu’à ce qu’il devienne translucide. Pendant ce temps, découpez les champignons en lamelles puis ajoutez les aux oignons. Lorsqu’ils commencent à être cuits, ajoutez la pâte de miso et mélangez bien avec le reste des ingrédients pour que la pâte puisse se dissoudre un peu.
Ajoutez en suite l’eau progressivement : remuez bien pour dissoudre la pâte. Lorsque le mélange est homogène, rajoutez la totalité de l’eau. Salez et poivrez, puis laissez frémir à feu doux pendant le reste de vos préparations.

Préparez la sauce piment :
Préalablement, découpez l’oignon vert en petites rondelles. En suite, dans un bol, mélangez tous les ingrédients de la sauce. Laissez au frais pendant le reste des préparations.

Pour le chou chinois :
Émincez grossièrement le chou chinois. Faites chauffer une poêle sans matière grasse à feu moyen. Ajoutez en suite le chou chinois et salez légèrement. Laissez cuire en mélangeant quelques fois jusqu’à ce que le chou ait rendu toute son eau (comme des épinards).
Réservez pour la suite.

Pour les vermicelles et les nems :
Faites bouillir une grosse marmite d’eau. Une fois à ébullition, plongez les vermicelles de riz dans l’eau et laissez cuire selon les instructions de votre paquet. Si comme moi vous achetez vos vermicelles dans un supermarché asiatique sans instructions en français, sachez que les vermicelles cuisent en 2-3min dans l’eau bouillante.
Pour ne pas que les vermicelles collent entre eux, une fois cuits, ne videz pas complètement votre eau. Avec une pince, répartissez directement équitablement les vermicelles dans les 4 bols.
Faites cuire vos nems dans l’huile selon les instructions du paquet. Sinon, faites chauffez l’huile dans une sauteuse (ou dans une friteuse) sur feu moyen. Lorsque de toutes petites bulles apparaissent le long des parois de la sauteuse, plongez les nems et laissez-les cuire jusqu’à ce qu’ils deviennent dorés. Déposez-les après cuisson sur une assiette recouverte de papier essuie-tout.

L’assemblage :
Une fois vos vermicelles dans les bols, répartissez équitablement avec une louche le bouillon miso dans les bols. Ajoutez en suite le chou chinois, les carottes. Arrosez le tout de la sauce piment. Déposez en suite les nems, puis découpez dans chaque bol quelques feuilles de menthe et de coriandre. En suite, ajoutez les cacahuètes et les oignons frits. Et le tour est joué !

Cet article, publié dans Salted, Vegan, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour BOBUN VEGETARIEN REVISITÉ

  1. Marion dit :

    Une belle assiette bien généreuse et gourmande !!
    Bonne journée, bises.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s