TARTE AU CHOCOLAT 4 INGRÉDIENTS SANS CUISSON VEGAN

Me voici de retour avec la recette du dimanche, celle que vous pouvez réaliser en deux temps trois mouvements, qui ne nécessite aucun ingrédient bizarre, cher ou introuvable. J’avoue vous avoir bien teasé depuis quelques jours avec ces photos ultra alléchantes… mais cette recette méritait son suspense.

4 ingrédients, un budget de moins de 10€, sans cuisson, et vegan… Qui dit mieux ?
Une tarte à réaliser pour le goûter, pour un repas surprise ou lorsque vous recevez beaucoup et souhaiter préparer votre dessert en avance.
On mixe les biscuits, on ajoute le beurre fondu. Et hop, vous avez un fond de tarte. Pour la ganache ? Du chocolat et de la crème de coco à ébullition. Et ? C’est tout. Rien de plus simple. Pas de sucre à ajouter, pas de gélifiant quelconque. C’est tout.

Est-ce que je dois vraiment continuer à vous vendre cette tarte quand les photos et le titre parlent d’eux-mêmes ? Je ne crois pas ! Alors allez, vite, la recette et aux fourneaux !

Ingrédients : (pour une tarte de 20cm de diamètre)
-300g d’oréos (soit 2 paquets, 30 biscuits)
-90g de margarine végétale (vous pouvez mettre du beurre classique si vous ne souhaitez pas de tarte vegan particulièrement)
-200g de chocolat noir (optionnel + 25g pour la déco)
-200g/mL de crème de coco

Dans un bol de robot mixeur, déposez les biscuits Oreo entièrement et mixer jusqu’à obtenir une poudre. (Si vous n’avez pas le genre de robot utilisé sur Instagram, vous pouvez tout simplement mettre les Oreos dans un sac congélation et les écraser avec un rouleau à pâtisserie.)
Faites fondre la margarine et ajoutez la dans la cuve du robot. Mixez jusqu’à obtenir une pâte agglomérée. (Si vous n’avez pas de robot, une cuillère en bois fera l’affaire).

Déposez la pâte dans votre moule à tarte, et compressez bien celle-ci pour former votre fond de tarte. Placez le moule dans le réfrigérateur ou le congélateur le temps de préparer la ganache.

Pour la ganache, hachez grossièrement le chocolat dans un bol. Portez à ébullition la crème de coco. Ajoutez la au bol de chocolat : veillez à bien recouvrir chaque morceau de chocolat avec la crème de coco brûlante et recouvrez le bol. La chaleur de la crème de coco va permettre de fondre le chocolat sans le brûler, vous donnant ainsi une ganache lisse et brillante.
Si au bout de quelques minutes vous avez toujours des morceaux de chocolat non fondus, pas de panique ! Surtout, n’utilisez pas le micro-ondes ou ne mettez pas la ganache directement dans une casserole ! Mettez de l’eau dans une casserole et déposez votre bol dessus pour faire un bain-marie. À faible chaleur, vous allez faire fondre les morceaux récalcitrants sans bruler la ganache.

Une fois que la ganache est bien homogène, versez-la dans le fond de tarte bien refroidi. En suite, placez la tarte au frais. Personnellement, ma tarte a passer la nuit au frais, mais 1h suffit pour la faire durcir.

Et voilà ! C’est tout !

Optionnel : Pour la décoration, j’ai fait fondre 25g de chocolat (soit une rangée de tablette) que j’ai placé dans une poche à douille. J’ai découpé un tout petit morceau de la pointe et réalisé ces petits filaments de chocolat. En suite, j’ai déposé des petits morceaux de fèves de cacao, des flocons de noix de coco et j’ai râpé du chocolat noir.
Vous pouvez me voir décorer le gâteau sur Instagram.

Ps : si vous faites cette recette, n’oubliez pas de partager et de me tagger sur Instagram et sur Facebook 🙂

Publié dans Vegan | Tagué , , , , , | 1 commentaire

BOBUN VEGETARIEN REVISITÉ

Dernièrement, je vous ai demandé sur Instagram si vous étiez intéressé par l’idée d’avoir des recettes salées, et je suis super enthousiaste de voir que vous l’êtes autant que moi ! Après avoir posté les photos de mon bobun réalisé pour ma famille, vous avez été nombreux à me demander la recette !
Ne vous fiez pas à la longueur de cet article : cette recette est plutôt facile à réaliser. Et l’emploi du mot « plutôt » vient juste rappeler qu’effectivement, cette recette demande plusieurs préparations. Mais rien de compliqué.

Alors oui, je sais, ça ne peut être un BoBun car par définition, « Bo » veut dire boeuf en vietnamien donc un bobun ne peut pas être végétarien… Bon franchement, on s’en fiche non ? L’idée est de vous proposer de retrouver l’esprit du bobun mais avec une alternative sans viande, et même vegan si vous choisissez bien vos nems.

Cet été, j’avais une furieuse envie de Bobun, et je me suis mise en tête de recréer moi-même ma recette. Et je dois dire que ça a plu à toute la famille ! Certes, ça demande d’avoir plusieurs poêles/sauteuses sur le feu, de découper des légumes et préparez une petite sauce, mais franchement, ça vaut la peine de salir un peu de vaisselle et de se mettre en fourneaux. Promis, rien de compliqué !

Ingrédients : (pour 4 personnes)
-400g de vermicelles de riz (soit 100g par pers)
-1L d’eau
-2 petites cuillères à soupe de pâte de miso
-1 gros oignon (ou deux petits)
-2 gousses d’ail
-3 champignons bruns
-2 carottes râpées
-500g de chou chinois
-quelques feuilles de menthe
-quelques feuilles de coriandre
-environ 100g de cacahuètes grillées
-55g d’oignons frits à répartir
-2 nems végétariens/personne

Pour la sauce piment :
-1/2 jus de citron
-100mL de vinaigre de riz
-100mL d’eau
-50mL de soja salé
-une tige d’oignon vert
-une pointe de couteau de pâte de piment (ou un mini piment vert)
-2 c.à.s de sucre cassonade

Préparez le bouillon miso :
Commencez par couper en fines lamelles l’oignon et écrasez les gousses d’ail. Dans une sauteuse, faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Lorsque l’huile est chaude, ajoutez-y l’oignon et mélangez de temps en temps jusqu’à ce qu’il devienne translucide. Pendant ce temps, découpez les champignons en lamelles puis ajoutez les aux oignons. Lorsqu’ils commencent à être cuits, ajoutez la pâte de miso et mélangez bien avec le reste des ingrédients pour que la pâte puisse se dissoudre un peu.
Ajoutez en suite l’eau progressivement : remuez bien pour dissoudre la pâte. Lorsque le mélange est homogène, rajoutez la totalité de l’eau. Salez et poivrez, puis laissez frémir à feu doux pendant le reste de vos préparations.

Préparez la sauce piment :
Préalablement, découpez l’oignon vert en petites rondelles. En suite, dans un bol, mélangez tous les ingrédients de la sauce. Laissez au frais pendant le reste des préparations.

Pour le chou chinois :
Émincez grossièrement le chou chinois. Faites chauffer une poêle sans matière grasse à feu moyen. Ajoutez en suite le chou chinois et salez légèrement. Laissez cuire en mélangeant quelques fois jusqu’à ce que le chou ait rendu toute son eau (comme des épinards).
Réservez pour la suite.

Pour les vermicelles et les nems :
Faites bouillir une grosse marmite d’eau. Une fois à ébullition, plongez les vermicelles de riz dans l’eau et laissez cuire selon les instructions de votre paquet. Si comme moi vous achetez vos vermicelles dans un supermarché asiatique sans instructions en français, sachez que les vermicelles cuisent en 2-3min dans l’eau bouillante.
Pour ne pas que les vermicelles collent entre eux, une fois cuits, ne videz pas complètement votre eau. Avec une pince, répartissez directement équitablement les vermicelles dans les 4 bols.
Faites cuire vos nems dans l’huile selon les instructions du paquet. Sinon, faites chauffez l’huile dans une sauteuse (ou dans une friteuse) sur feu moyen. Lorsque de toutes petites bulles apparaissent le long des parois de la sauteuse, plongez les nems et laissez-les cuire jusqu’à ce qu’ils deviennent dorés. Déposez-les après cuisson sur une assiette recouverte de papier essuie-tout.

L’assemblage :
Une fois vos vermicelles dans les bols, répartissez équitablement avec une louche le bouillon miso dans les bols. Ajoutez en suite le chou chinois, les carottes. Arrosez le tout de la sauce piment. Déposez en suite les nems, puis découpez dans chaque bol quelques feuilles de menthe et de coriandre. En suite, ajoutez les cacahuètes et les oignons frits. Et le tour est joué !

Publié dans Salted, Vegan | Tagué , , , | 1 commentaire

CAKE ULTRA MOELLEUX AU CHOCOLAT VEGAN

Here we are pour un nouveau rendez-vous dominical : une recette rapide, simple, que vous pourrez grignoter sans attendre (patientez quand même quelques minutes pour ne pas vous brûler) et qui va régaler votre famille, votre amoureux, vos copains et surtout vous-même ! Avec le renouveau de mon compte Instagram et l’envie d’aller plus loin avec le blog, j’ai décidé de vous donner rendez-vous chaque dimanche avec une recette facile que vous pouvez réaliser sans acheter d’ingrédients bizarres et qui ne nécessite pas de longues préparations préalables.

Alors nous voici : un cake moelleux, humide à souhaits, bien cacaoté et…VEGAN ! Pour la petite histoire, mes premiers voyages en terre américaine ont fait naître en moi cette fascination pour ces cakes ultra cacaotés et bien humides que je voyais dans les delis (et souvent emballé dans 3 couches de cellophane). Mes parents ont du céder une seule fois, pas hyper emballés par l’idée de laisser leur fille manger un bout de cake enrubanné dans du plastique, et je garde le souvenir d’un morceau super moelleux. Depuis, je ne fais que rechercher cette texture.

Et voilà, on y est, je l’ai trouvé. Après plusieurs tests, plusieurs ajustements (trop d’eau, pas assez, trop de cacao, pas assez), nous y voilà : le cake au chocolat parfait. Et regardez-moi cette texture… Les photos parlent d’elles-mêmes !
Le must ? C’est un gâteau super rapide à faire : on mélange les ingrédients secs, puis on ajoute les ingrédients liquides. Une casserole d’eau chaude, et c’est fini.
Niveau ingrédients ? Farine, sucre, huile, cacao, levure… rien de particulier et de cher. Niveau vaisselle ? Un bol, un fouet, une casserole, un moule… Qui dit mieux ?

Ingrédients :
-225g de farine
-85g de cacao non sucré
-200g de sucre
-1 c.à.c de bicarbonate de soude
-1 pincée de sel
-1 sachet de levure
-250mL de lait végétal
-250mL d’eau
-125mL d’huile
-1 c.à.s d’extrait de vanille

Préchauffez le four à 180°

Dans un grand bol ou le bol de votre robot type KitchenAid, versez tous les ingrédients secs et mélangez rapidement (le cake peut se faire facilement avec un fouet manuel).

Versez l’eau dans une casserole et faites la chauffer jusqu’à obtenir une petite ébullition, un petit frémissement. Ajoutez tous les ingrédients liquides à la préparation sèche. Mélangez au fouet jusqu’à obtenir un mélange bien homogène.
Une fois que l’eau est arrivée à ébullition, ajoutez-la en 3 temps à la préparation, en veillant à bien incorporer l’eau à la pâte.

Une fois que l’eau est intégralement incorporée, chemisez un moule à cake de moins de 30cm de longueur (le mien faisait 28 cm) et enfournez.
Ce cake met environ 50 à 55 minutes à cuire. Au bout de 30 min, je vous conseille d’ouvrir votre four et couvrir votre cake avec du papier aluminium : cela va permettre de cuire l’intérieur du cake sans noircir l’extérieur.

Vérifiez la cuisson en suite après un total de 50 min de cuisson : méfiez vous, la pointe du couteau ressortira légèrement humide, avec quelques résidus de gâteau, mais jamais sèche (car le gâteau est humide).
Vous pouvez vous aider des instructions vidéos disponibles sur mon compte Instagram.

Laissez refroidir dans le moule avant de sortir le gâteau. Maintenant, régalez-vous !

Publié dans Vegan | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

CHEESECAKE VEGAN À LA NOISETTE

Ouiiiii, je sais, c’est pas un vrai cheesecake quand y a pas de fromage. Mais il fallait bien un titre à cette merveille de tarte, à mi-chemin entre la tarte ganache et le gâteau au cream cheese. Ça faisait plusieurs temps que je voyais cette technique consistant à imbiber des fruits secs et les mixer pour obtenir une crème. J’étais hyper intriguée et vu vos retours super enthousiastes sur mon cake citron vegan, je me suis dit que j’allais tenter de vous proposer une tarte/cheesecake vegan.

On est en automne, le brouillard est présent quasi 24h/24 là où j’habite. La nuit tombe tôt, les températures baissent… Il fallait évidemment une saveur automnale adaptée et tout le monde aime la noisette dans la pâtisserie, on est d’accord ?
Alors oui, j’essaye désormais chaque dimanche de vous proposer une recette facile, rapide, avec des ingrédients peu coûteux et qu’on a presque toujours sous la main. Celui-ci déroge un peu à la règle mais, si vous avez envie d’impressionner vos convives ou de proposer un dessert vegan élaboré : il est fait pour vous.

La seule difficulté dans ce gâteau est : la patience. Et je crois que c’est mon plus gros défaut en pâtisserie. Je me souviens dans mes jeunes années avoir tenter des quantités d’entremets aux milles et une mousse qui coulait dès que j’enlevais le cerclage car je refusais d’attendre trop longtemps. Ça finissait en 1 heure de ménage et 20 minutes de pleurs (true story).
Pour cette recette, il faut s’organiser, et c’est bien pour cela que je vous la poste ce vendredi matin férié afin que vous puissiez vous organiser pour ce weekend.

Première étape, imbiber les fruits secs toute la nuit. Deuxième étape, réaliser le fond de tarte et le cheesecake. Et troisième étape (la plus dure), attendre toute une nuit (voire au moins 12 heures) pour que le gâteau fige au frais.
Donc, si on résume bien, si vous voulez régaler votre petite famille dimanche : imbibez vos fruits secs vendredi soir avant d’aller vous coucher ; faites les préparations le samedi dans la journée et attendez le dimanche pour pouvoir manger le cheesecake.
Faites-moi confiance, le goût vaut l’attente.

PS : je vous conseille d’utiliser un moule à tarte avec le fond amovible afin de pouvoir le démouler joliment.
PS2 : si vous n’avez pas de beurre de noisettes sous la main, vous pouvez le remplacer par une pâte à tartiner choc/noisettes par exemple.

Ingrédients : (pour une tarte de 20 cm de diamètre)
Pour la base :
-200g de flocons d’avoine
-1 pincée de sel
-1 cas de fève de cacao
-60g de sirop d’érable (ou agave)
-80g de beurre de noisettes (ou de pâte à tartiner)

Pour la partie cheesecake :
-50g de noix de cajou (plongées dans l’eau depuis la veille)
-100g de noisettes émondées (plongées dans l’eau depuis la veille)
-300g de crème de coco (soit 300mL)
-60g de sirop d’érable
-1 cas de beurre de noisettes
-1 pincée de sel
-extrait de vanille

La veille : plongez vos noisettes et vos noix de cajou dans un bol rempli d’eau. Laissez-les s’imbiber toute la nuit et commencer le gâteau le lendemain.

Préchauffez le four à 180°.
Dans un robot mixeur, placez les flocons d’avoines, le sel et les fèves de cacao et mélangez pendant environ 1 minute afin d’obtenir une poudre. Ajoutez en suite le sirop d’érable et la pâte de noisette et laissez mélanger pendant 2-3 minutes. Vous devez obtenir un sable assez épais, mais qui s’agglomère en le pressant entre vos doigts. (Si vous avez du mal à avoir un pâte agglomérée, vous pouvez rajouter une cuillère à soupe d’eau).

Huilez un moule à tarte et venez déposer la pâte. Il vous faut presser la pâte dans le moule afin d’obtenir un fond de tarte.
En suite, enfournez pour 12 minutes. Laissez refroidir.

Pour le « cheesecake », placez la crème de coco, les noix de cajou et les noisettes dans le robot mixeur et faites tourner les lames pendant au moins 5 minutes afin d’obtenir une texture lisse et soyeuse. En suite, ajoutez la vanille, le beurre de noisettes, le sirop d’érable et la pincée de sel puis mixez à nouveau pendant quelques minutes.
Votre préparation sera épaisse et assez liquide : pas de panique ! 🙂

Déposez cette préparation dans le fond de tarte ayant refroidi. Tapez votre moule à tarte sur votre plan de travail pour unifié le niveau et faire sortir l’air, puis laissez refroidir au moins une nuit dan votre réfrigérateur.
Servez bien frais !

Publié dans Recipes, Vegan | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

CAKE CITRON PAVOT VEGAN

Je crois que la recette du gâteau citron pavot est une de mes plus vieilles publications sur mon blog. Ça remonte à mes premières découvertes en pâtisserie, en léchant les vitrines des bakerys à New York. J’ai toujours aimé le citron dans la pâtisserie, comme les agrumes en général qui apportent tant de fraîcheur qu’on a à peine l’impression de manger un dessert… On pourrait presque dire qu’on mange juste un fruit finalement, régime non ?

Cette recette est totalement vegan : elle n’utilise aucun produit d’origine animal. Résultat : ça confirme ma théorie sur la pâtisserie healthy-presque-un-fruit ! J’essaye de plus en plus de trouver des alternatives vegan dans la pâtisserie. C’est un long chemin mais j’apprends à mon rythme. J’ai été assez étonnée par le fait que finalement, l’oeuf ne manque pas. Et ça me donne envie de réessayer d’autres associations sur le même ratio !

Le gâteau est super simple à réaliser : les ingrédients secs d’un côté, le liquide de l’autre. La seule difficulté est de ne pas se râper les doigts à la place du zeste de citron – ma spécialité. Pour réussir la recette, il ne faut pas prendre de trop gros citrons et veillez à ne pas dépasser le ratio de 475mL de liquide pour 450g d’ingrédients secs !

Ingrédients :
-300g de farine
-1 sachet de levure
-150g de sucre
-2 cuillère à soupe de graines de pavot
-le jus et le zest de 4 PETITS citrons
-230mL de lait végétal
-120mL d’huile
-extrait de vanille

Glaçage : (optionnel)
-100g de sucre glace
-2 c.à.s de jus de citron ou eau (j’ai mis une c.à.s de citron et une c.à.s d’eau)

Préchauffez le four à 180°.

Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le sucre et les graines de pavot. Dans un autre saladier, versez le lait, l’huile, l’extrait de vanille, puis zestez les 4 citrons et pressez les pour obtenir le jus. Mélangez la préparation liquide et ajoutez-la progressivement à la préparation sèche. En suite…. ah non, pas de en suite, c’est tout ! Un jeu d’enfant.

Enfournez dans un moule à cake ou petit moule rectangulaire pour 45 minutes environ (chaque four est différent, pensez à vérifier avec la lame d’un couteau).
Laissez refroidir.

Préparez en suite votre glaçage pour terminer la décoration : versez dans un bol le sucre glace. Ajoutez une première cuillère de liquide et mélangez. Surtout, soyez progressifs et ne rajoutez pas trop d’eau d’un coup ! Ajoutez une deuxième cuillère à soupe de liquide : vous devez obtenir un mélange assez épais mais homogène.
Versez le sur le gâteau et décorez avec des graines de pavot et des rondelles de citron (encore une fois, c’est optionnel, mais ça apporte une touche esthétique non négligeable sur votre table).

Alors, facile non ?

Publié dans Recipes, Vegan | Tagué , , , , , , , | 2 commentaires

ROULÉS CHOCO NOISETTE

Salut Internet, ça va ? Bon, je ne vais pas reprendre mon topo habituel sur mon absence régulière ici… Peut-être que quand mes études seront finies je pourrais reprendre un rythme de publication plus chronique ! J’ai quand même eu un petit moment cool aujourd’hui, ce qui m’a permis de retwister une de mes recettes fétiches et de la poster sur les réseaux…. J’ai reçu tellement de messages privés que ma boîte a failli exploser (j’exagère à peine !). Mais en même temps, qui peut résister à des roulés choco noisettes ??

Vous le savez, les roulés à la cannelle c’est sacré chez nous. Pas un automne, pas un hiver ne passe sans roulés à la cannelle. Il y a quelques temps, j’ai décidé d’en réaliser en changeant au feeling ma pâte. J’ai griffonné quelques mesures, regardé la consistance, continué le pétrissage.. À tâtons. Et puis, à la cuisson : la révélation. Ce fut la meilleure pâte à roulés jamais réalisée. Moelleuse, légère, mais assez compacte pour supporter les garnitures les plus opulentes.
Bref, un régal, et si j’ai déjà en tête de l’utiliser version salée, il me fallait déjà ré-essayer une déclinaison sucrée. Et la seule chose qui pouvait concurrencer un roulé à la cannelle fut un roulé à la pâte à tartiner choco-noisettes.

ps 1: comme je suis la reine de la redistribution, j’ai fait 1kg de farine pour la préparation. Libre à vous de réduire les quantités par deux (ce qui nécessitera toutefois de peser les oeufs).

ps 2 : j’utilise des moules à muffins préalablement graissés à l’huile pour que mes roulés soient calibrés et bien ronds. Vous pouvez toutes fois les faire pousser traditionnellement sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

ps 3 : je n’ai pas mis de mesure pour la pâte à tartiner car à vous de doser si vous souhaitez simplement une couche fine ou quelque chose de très dégoulinant de chocolat ! Pour ma part, j’ai mis environ deux bonnes cuillères à soupe débordantes par pâton.

ps 4 : pour mes recettes parve j’utilise la plupart du temps de l’huile, toutefois, pour cette recette je pense que c’est justement l’ajout du beurre plutôt que l’huile qui la rend si légère et moelleuse. Utilisez la margarine plutôt que l’huile !

Ingrédients : (une trentaine de petits roulés)
-600mL d’eau chaude
-2 sachets de levure briochin
-8cas à de sucre
-1 oeuf
-1 jaune d’oeuf
-1kg de farine
-1 pincée de sel
-150g de beurre mou
-de le pâte à tartiner chocs-noisettes (un gros pot à peu près)
-noisettes

Avant de commencer votre préparation, sortez le beurre à température ambiante afin qu’il soit bien mou.
Dans la cuve de votre robot armé du fouet pour le pétrissage (ou dans un gros saladier si vous pétrissez à la main), versez l’eau chaude, les deux sachets de levure ainsi que le sucre. Mélangez afin que la levure ne forme pas de grumeaux, et recouvrez la cuve d’un torchon. Laissez la levure s’activer pendant 30min à 1h : elle doit former une mouse et produire un son d’effervescence.

À l’issue, ajoutez l’oeuf et le jaune d’oeuf à la préparation liquide. En suite, ajoutez le kilos de farine et commencez une première phase de pétrissage d’environ 5 minutes : la pâte ne doit pas coller. En suite, ajoutez le beurre cuillère par cuillère. Lorsque vous utilisez un robot pétrisseur, la paroi de la cuve va se recouvrir du beurre : surtout ! ne soyez pas tenté d’ajouter de la farine. Une fois le beurre complètement ajouté à la pâte, commencez le deuxième pétrissage qui durera environ 10 à 15 minutes (vitesse faible à moyenne pour les robots). À la fin, la pâte doit avoir assimilé la totalité du beurre et ne plus adhérer aux parois du bol.
La pâte doit être légèrement collante mais ne rien vous laisser sur les doigts. Si c’est le cas, ajoutez une cuillère à soupe de farine, progressivement, jusqu’à obtenir la consistance voulue (mais ne brûlez pas les étapes ! parfois, il faut juste pétrir encore et encore !).
Laissez votre pâte se reposer pendant 1h30 minimum (je conseille quand même 2 à 3h en général).

Préchauffez votre four à 180°.

Farinez votre plan de travail et dégazez la pâte Divisez la pâte en deux.
Avec un premier pâton, étalez le en grand rectangle, d’une épaisseur d’environ 1 cm. Faites réchauffer la pâte à tartiner au micro ondes (30 secondes à 600 Watt) afin qu’elle soit plus simple à étaler. Étalez-la délicatement sur la totalité du rectangle (vous pouvez y ajoutez des noisettes concassées également). Enroulez votre pâte en commençant par le côté le plus long du rectangle se trouvant vers vous. Découpez des rondelles d’environ 4cm et placez les soit sur votre plaque de cuisson, soit dans les caisses à muffins.
Laissez-les pousser environ pendant 30 minutes. Avant d’enfournez, vous pouvez concasser des noisettes à parsemer sur le dessus.

Enfournez pour une vingtaine de minutes : les roulés doivent être dorés, mais pas trop marrons, sinon le chocolat va brûler.

Et voilà ! Le tour est joué !

Publié dans Recipes | Tagué , , , , | 1 commentaire

GATEAU RENVERSÉ À L’ANANAS CARAMÉLISÉ

Avec mes révisions, j’avoue délaisser un peu les fourneaux. Le temps me manque et le stress me paralyse pour toute autre activité. Mais s’il y a bien un jour où je me devais de reprendre mon tablier, c’est pour la fête des mères. Ma maman vient des îles, et mon enfance a été bercée par ces fruits d’ailleurs. Les souvenirs de l’ananas Victoria sont toujours présents.

Pour la fête des mères, j’ai donc décidé de faire un gâteau renversé à l’ananas caramélisé. Une génoise de base très simple, mais avec un petit goût caramélisé qui s’allie à merveille avec la caramélisation de l’ananas.
J’ai utilisé la spécialité sucrière Beghin Say qui était parfaite pour donner une génoise hyper légère, aérée et moelleuse.

Ingrédients :
-4 oeufs
-150g de sucre (ou préparation sucrière Béghin Say au caramel)
-200mL d’huile
-extrait de vanille
-250g de farine
-1 sachet de levure
-ananas en tranches
-40g de beurre
-1 grosse cuillère à soupe de sucre

Préchauffez le four à 160°.
Dans un bol, fouettez les oeufs et le sucre pendant au moins 10 min : la préparation doit doubler voire tripler de volume et devenir blanche et mousseuse. Ajoutez en suite l’huile, l’extrait de vanille, puis la levure et la farine. Fouettez à grande vitesse pour incorporer de l’air.
Directement dans votre moule à gâteau, mettez le beurre et placez le moule au four pendant quelques minutes, le temps que le beurre fonde. Sortez le avec précaution et ajoutez le sucre directement dans le moule en le répartissant sur toute la surface.
Ajoutez les tranches d’ananas au fond, dans le beurre sucré, puis versez la pâte par dessus.

Enfournez pendant 30 à 40min. Attendez un peu avant de démouler.
Et dégustez !

Publié dans Recipes | Tagué , | Laisser un commentaire

SHOUSHOUKA, SHAKSHUKA…. & LAGOSTINA

Shoushouka, shakshuka, shouk…. autant de noms que de recettes différentes pour cette spécialité orientale dont l’origine est (comme toujours) revendiquée par plus d’un pays 😉 ! C’est la recette « joker » de la famille quand on ne sait pas quoi manger. Rapide, facile à faire et pleine de saveur, la shoushouka ravie tout le monde à la maison. Je poste souvent cette recette sur Instagram et vous me demandez souvent la recette. Je n’ai pas la prétention de connaître LA recette officielle de la shoushouka, mais c’est celle de la famille.

Les ingrédients à utiliser sont des ingrédients « basiques » qu’on a toujours à la maison : concentré de tomates, tomates, pulpe de tomates, harissa, oeuf.. et des épices !
Vous savez aussi que j’ai du mal à quantifier les épices que j’utilise : je ne mesure jamais à la cuillère mais à l’oeil. Pour vous donner une idée, je fais un aller retour sur la surface de la poêle en parsemant les épices (j’espère que le geste vous parle). Cette recette en plus d’être rapide, simple et délicieuse est végétarienne et peu coûteuse. De quoi se laisser tenter !

J’en ai profité pour tester la poêle anti adhésive Maestria de Lagostina avec sa poignée amovible. Elle est garantie 10 ans et est vraiment qualitative. Je n’ai jamais eu de matériel de cuisson de cette qualité et j’en suis ravie ! Il n’y a presque pas besoin de matière grasse et même après avoir mijoté de la tomate pendant longtemps, le fond de la poêle était intacte alors que d’habitude il y a un peu de tomates accrochées au fond.
On enlève la poignée et hop ! Parfait pour servir à table et plonger son pain directement dans la poêle… Miam ! maintenant, au boulot !

Ingrédients :
– 1 gros oignon
– 3 gousses d’ail
– 1 c.à.s de concentré de tomate
– 1 à 2 c.à.s d’harissa selon convenance
– 4 tomates coupées en gros morceaux
– 1 conserve de pulpe de tomate
– sel, poivre, cumin, coriandre en poudre, carvi, paprika
– 4 oeufs
– coriandre fraîche

Faites chauffer la poêle sur feu doux. Versez-y un filet d’huile. Lorsque l’huile est chaude, ajoutez votre oignon coupé en petits morceaux. Laissez les oignons devenir translucides, puis ajoutez l’ail écrasée, la harissa et le concentré de tomates. Mélangez bien l’ensemble puis ajoutez les tomates coupées en morceaux.

Mélangez de temps à temps, jusqu’à ce que les tomates perdent leur forme et deviennent purée. Ajoutez en suite la pulpe de tomate.
Assaisonnez et ajoutez les épices.

Toujours sur feu doux, laissez mijoter l’ensemble pendant une dizaine de minutes : le mélange doit légèrement épaissir.
Ajoutez en suite les oeufs : pour vous aidez, vous pouvez faire un petit trou avec la spatule et cassez l’oeuf à l’intérieur. La chaleur de la tomate va aider à cuire le blanc d’oeuf en laissant votre jaune coulant.

Laissez mijoter jusque’ à ce que le blanc d’oeuf soit cuit. Ajoutez en suite hors du feu des feuilles de coriandre fraîche.
Un bon morceau de pain trempé dans la shoushouka, et vous pouvez vous régaler !

Publié dans Salted | Tagué , | 3 commentaires

BROWNIE CHEESECAKE COCONUT

L’autre jour en courses, je suis passée devant un gros sachet de noix de coco râpée, et j’ai eu l’envie subite de réassocier deux saveurs que j’adore. Le chocolat et la noix de coco. Je n’ai jamais trop aimé les Bounty (je n’aime pas vraiment les sucreries comme ça) mais en pâtisserie, j’adore reproduire cette association.

Tout le monde est à la maison en ce moment alors j’en profite pour tester des recettes. Celle-ci a fait sensation.

Une base de brownie, un cheesecake à la noix de coco, et une couche de chocolat croquant. Miam, parfait !
La recette est très très simple et assez rapide à faire. On fait le brownie, puis la préparation à cheesecake par dessus et au four. En suite, la couche de chocolat.

C’est fondant, moelleux, hyper savoureux. La noix de coco vient contrebalancer avec le chocolat. Un dessert qui peut aussi bien se servir au gouter qu’en fin de repas avec une boule de glace à la vanille ! Rien que d’en parler, ça me donne envie d’aller m’en recouper une part !

Ingrédients :
Brownie :
– 200g de chocolat noir
– 120g de beurre
– 60g de sucre
– 3 gros oeufs
– extrait de vanille
– 80g de farine
– une pincée de sel

Cheesecake :
– 125g de cream cheese
– 100g de lait de coco
– 100g de lait concentré sucré
– 1 gros oeuf
– 200g de noix de coco râpée

Chocolat croquant :
– 100g de chocolat noir
– 50g d’huile de coco

Préchauffez le four à 180°.

Faites fondre au micro-ondes le beurre. Lorsqu’il est totalement fondu, déposez le sur le chocolat en morceaux : attendez quelques minutes puis mélangez. Le chocolat doit être totalement fondu. À la cuillère en bois, ajoutez en suite le sucre, puis les oeufs un à un. Ajoutez l’extrait de vanille, le sel et la farine.
(NB : ne mélangez surtout pas au fouet : Il ne faut pas incorporer d’air dans la préparation.)

Versez dans un moule rectangulaire recouvert de papier sulfurisé pour brownie. N’enfournez pas tout de suite. Préparez le cheesecake.

Dans un bol propre, fouettez le cream cheese pour qu’il soit bien homogène. Ajoutez en suite le lait concentré, le lait de coco et l’oeuf. Ajoutez en suite la noix de coco râpée.
Versez cette préparation sur le brownie : répartissez la bien sur toute la surface.
Enfournez pour 30 min.

Laissez refroidir le gâteau sans le démouler. Lorsqu’il est totalement froid, préparez la couche de chocolat croquant.
Au bain marie, faites fondre le chocolat et l’huile de coco. Versez immédiatement sur la couche de cheesecake, et laissez durcir au réfrigérateur.

Maintenant, vous pouvez vous régaler !

Publié dans Recipes | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

BRETZELS CHEDDAR, OIGNONS CARAMÉLISÉS ET ÉPINARDS

Les températures baissent, le soleil est toujours aussi absent et l’ambiance hivernale est toujours bien présente. En ce moment, j’ai envie de plats conviviaux, familiaux et réconfortants. Travailler des saveurs simples, des combinaisons gagnantes, et des produits de caractère.

Ces bretzels…. De la même famille que les pretzels apéritifs durs et archi salés, ces bretzels sont moelleux, ultra savoureux, réconfortants et débordants de cheddar coulant… Miam ! J’adore travailler des pâtes en salé. J’avais adoré faire des garlic knot : entre l’apéritif et l’accompagnement de repas.

Ici, un peu la même idée. Sur une table d’apéritif dinatoire pour les fêtes, pour un petit déj de champions ou pour accompagner un potage : ils sont parfaits. Pleins de saveurs et plutôt originaux.

J’avais un peu peur de me lancer dans cette préparation : les bretzels, assez populaires aux USA, m’intriguent toujours mais je n’avais jamais vraiment testé. Finalement, j’ai adoré leur texture briochée et fondante et le fourrage au cheddar et aux oignons…. Allez, j’en reprends un !

Ingrédients : Pour 8 gros bretzels
– 120mL d’eau chaude
– 2 c.a.s de cassonade
– 1 sachet de levure boulangère
– 240mL de bière
– 110g de beurre fondu
– 575g de farine
– 250g de bicarbonate
– 1 cas de sel
– 1 oeuf, battu

Garniture :
– 2 gros oignons
– 1 échalote
– huile d’olive
– 1 cuillère à soupe de miel
– sel + poivre
– flocons de piment
– cheddar
– 40mL de bière
– 2 poignées d’épinard frais

Dans le bol de votre mixeur, équipé du fouet pétrisseur, mélangez l’eau chaude, la cassonade et la levure. Laissez mousser pendant au moins 15 min. Ajoutez en suite la farine, le beurre fondu, la bière, le sel. Mélangez à vitesse faible, puis augmentez la vitesse. Laissez pétrir à vitesse moyenne pendant environ 10 min.
La pâte doit bien se décoller des parois, tout en restant légèrement collante. Couvrez d’un torchon et laissez pousser pendant au moins 1 heure.

Pendant ce temps, préparez la garniture.
Découpez les oignons et les échalotes en fines tranches. Faites revenir l’équivalent d’une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle sur feu moyen, et faites revenir les oignons et les échalotes. Lorsqu’elles commencent à devenir translucides, ajoutez la cuillère de miel. Faites bien caraméliser l’ensemble.
Déglacez en suite avec la bière et laissez l’alcool s’évaporer. Ajoutez en suite le sel, le poivre, et quelques flocons de piment selon convenance.

Réservez les oignons de côté, videz la poêle et faites transpirer les épinards dans la même poêle.
Réservez.
Préchauffez le four à 220° et faites bouillir une grosse casserole d’eau.

Préparez les bretzels : sur un plan de travail bien fariné, détaillez la pâte en 8 pâtons équivalents. Étalez les en rectangle de manière à déposer la garniture au centre. Ajoutez du cheddar râpé. Refermez les boudins.
Une fois votre boudin formé et bien refermé (sinon la garniture va s’échapper), prenez les deux extrémités de manière à essayer de former un coeur. Croisez-les côtés, puis venez coller les extrémités sur la partie horizontale pour donner la forme traditionnelle des bretzels. Pas besoin d’être parfait, le goût fera le tout !

Lorsque l’eau bout, ajoutez petit à petit le bicarbonate : attention, ça va mousser ! Faites tremper les bretzels deux par deux pendant environ 30 secondes, en appuyant pour que l’eau vienne à la surface.
Placez les en suite sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Badigeonnez au pinceau l’oeuf battu sur la surface du bretzel, et parsemez de sel.

Enfournez pour 15 à 18 minutes selon votre préférence (un peu doré ou bien cuit). Dégustez bien chaud, c’est un déliiiice.

Publié dans Recipes, Salted | Tagué , , , , | 2 commentaires